Blocage ou non?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  lili-dolls le Dim 29 Mar - 19:56

Je connais des personnes qui sont des bloqueurs... Et ils n'ont pas vu de CRS qui passaient par là, en tout cas moi je n'ai pas entendu parler que le blocage était fini non plus
Après peut être que des nouveaux évènements se sont passés mais j'en doute
avatar
lili-dolls
Psychopathe
Psychopathe

Messages : 58
Date d'inscription : 31/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  Chouchou le Mar 31 Mar - 16:14

Verdict pour aujourd hui???? Blocage ou non????
avatar
Chouchou
Psychopathe
Psychopathe

Messages : 50
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 30
Localisation : Victoire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  lili-dolls le Mar 31 Mar - 16:35

blocage, jusqu'à mardi prochain, on m'a dit Smile
avatar
lili-dolls
Psychopathe
Psychopathe

Messages : 58
Date d'inscription : 31/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  Lulline le Mar 31 Mar - 16:59

Je confirme, blocage jusqu'à la prochaine AG (mardi 7), c'est écrit sur le bureau virtuel !
L'Ag des étudiants de ce jour a voté la prolongation du blocage jusqu'à à mardi 7 avril (nouvelle Ag)
Sylvie Brule
avatar
Lulline
Psychopathe
Psychopathe

Messages : 90
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 27
Localisation : Victoire / La Rochelle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  margolitoo le Mar 31 Mar - 19:14

En effet, j'ai pas pu assister à l'ag, mais j'avais des espions dans la salle et a 15h, j'ai appris le blocage jusqu'a la semaine prochaine.
Mais étant donné que j'étais pas là, je ne sais pas si ils ont parlé du déroulement des épreuves et des derniers cours? On m'a dit qu'on serait interrogé que sur les cours qu'on a eu (encore heureux), mais qu'en est-il des TD? Parce que dans mon groupe, on a carrément pas fini les oraux de général, on a eu a tout cassé 2 td de différentielle, sans parler du td poster qui tombe carrément à l'eau.. Vous avez d'autres infos?
avatar
margolitoo
Psychopathe
Psychopathe

Messages : 94
Date d'inscription : 18/12/2008
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/leslacetsdesfees

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  Vilfried le Mar 31 Mar - 19:31

Ben pour le TD Poster, ça risque pas de se produire... si la semaine prochaine ça rebloque, m'est avis que c'est cramé pour tout ça ><


Dernière édition par Vilfried le Lun 4 Oct - 2:28, édité 1 fois

_________________
http://livre.fnac.com/a1812258/Collectif-Apprendre-a-ecrire-c-est-un-jeu-4-6-ans

Vilfried
avatar
Vilfried
Extraterrestre
Extraterrestre

Messages : 355
Date d'inscription : 21/10/2008
Age : 27
Localisation : Europe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  Chouchou le Mar 31 Mar - 20:42

Ca serait bien qu'ils nous tiennent un peu plus au courant,c'est bien de bloquer mais faudrait peut-être penser au reste!!!
Parce que si on est interrogé que sur ce qu'on a fait ok mais les TD comptent dans la note alors comment qu'on fait??? Je veux des explications (des profs) !!! Non mais c'est vrai quoi (ça serait bien qu'on nous supprime ces TD de m**** Very Happy )
avatar
Chouchou
Psychopathe
Psychopathe

Messages : 50
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 30
Localisation : Victoire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A propos des TD...

Message  lepetitfafalou le Mar 31 Mar - 21:32

héhé, j'ai des infooooooos!! Après avoir parlé à ma chargée de TD, elle m'a appris que l'exam du 17 avril sur les TD de différentielle serait annulé (attendez tout de même la validation de l'info par Mme Brulé, mais c'était le bilan de l'AG des enseignants). Quant aux exams, à la base si le blocage durait deux semaines c'était rattrapable, mais plus le blocage sera long, moins nous aurons de chance de voir les exams à la bonne date... A propos des TD, ils envisagent de ne prendre que la note du TD de générale (étant donné que pour la clinique et diff, ça a l'air mort...) et de la mettre coef 3. même si on n'est pas passé en oral, les chargés de td peuvent noter la fiche de lecture vu que tout le monde l'a rendu.

Au sujet de l'AG d'aujourd'hui, il y a vraiment des choses ridicules... on dit de pas vouloir stigmatiser le débat gauche/droite mais on assassine le gouvernement en place (je ne partage pas forcément les opinions de l'actuel gouvernement mais le fait de parler de politique quand les lois concernent la totalité des gens présents me dégoute). Voter une revendication pour demander la démission de Mme Pécresse et M.Fillon (je suis plus très sure là), désolée, même si je ne suis pas du genre à juger, je trouve ça pitoyable, pourquoi ne pas demander celle du président tant qu'on y est?? Faites déjà passer le réforme ou l'annulation des lois plutôt que de demander des choses totalement utopiques qui n'arriveront jamais... De plus les sifflements chuchotements ou huées sont super casse-c........

Enfin voilà, reconduction du blocage, à dans une semaine du coup!

Psychologiquement,

Aurore
avatar
lepetitfafalou
Psychonaute
Psychonaute

Messages : 186
Date d'inscription : 07/11/2008
Age : 28
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  Chouchou le Mar 31 Mar - 22:03

Merci pour toutes ces infos!! Mais tu es sûre de toi pour les TD? Ca serait quand même intéressant que l'administration se sorte les doigts du c.. et tiennent les étudiants au courant!! En tout cas merci
avatar
Chouchou
Psychopathe
Psychopathe

Messages : 50
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 30
Localisation : Victoire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  Barbara le Mar 31 Mar - 22:11

Oui, surtout que certains groupes n'ont pas rendu les fiches de lecture!!!!
[ Foutu, prolongement... =( ]
avatar
Barbara
Grand Karibou
Grand Karibou

Messages : 219
Date d'inscription : 08/11/2008
Age : 27
Localisation : Pessac

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/the_dark_heart_666

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  lepetitfafalou le Mer 1 Avr - 1:24

je ne fais que rapporter ce que m'a dit ma chargée de TD, mais ce sont des projets ils avaient une AG enseignants juste après la notre pour tenter de trouver une solution, mais le soucis des L1 est assez majeur apparemment justement à cause du contrôle continu...

Aurore

[I hate blocus] Evil or Very Mad
avatar
lepetitfafalou
Psychonaute
Psychonaute

Messages : 186
Date d'inscription : 07/11/2008
Age : 28
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

uer bon....

Message  Admin le Mer 1 Avr - 2:13

Ca risque d'etre assez joyeuxlafin dannee avec seulement quelques mois de cours pour passer les partielles du deuxieme trimestre si les choses se prolonge (et aux vu de la faune de fanatiques qui occupent broca 1 tous les mardi cest pas pres de sarreter...) bon les Tds cest pareils la croix dessus est fort probable....
Je vous souhaite a tous de profiter du soleil pour aller a laplage ou bien de faire lamour joyeusement entre vous plutot que de vous prendre la tete avec de miserable rebus de cheguvara ( qui evidemment tiennent a leur reputation de raleur FrAnCaIs...) et de se retrouver tous tres bronzes lannee prochaine pour faire face a la selection draconienne bis a laquelle nous aurons tous droit afin de compenser le passage en masse des eleves qui nauront eu leur annee que grace a la quantite gargantuesque de barbecue et de manisfestations guillerettes (a un rythme imposee de facon spartiate au moinsdeuxfois par semaine). pour ma part je moriente desormais vers un cursus par correspondance libere des maux dont nous avons ete victime cet annee cad les personne qui considerent tres serieusement leur avenir dans 8 ans avant de passer le stade de la premiere ou deuxieme annee. Car certes si la logique a court terme est loin detre la meilleure facon de reagir a la vie (et encore tout depend du dogme philosophique auquel on appartient) il est de toute evidence risible dassister a une assemblee generale ou les premiers concernes (je cite : les professeurs...) proposent de tenir un minimum de cours afin dassurer egalement notre avenir, en face dune meute dechainee de branleur sans cervelle (vous me passerezlexpression)....

Un tel acharnement dans le blocage des cursus ne peut avoir que pour seul effet de favoriser les orientations dans les etablissements prives et payant qui assurent un minimum de presence du savoir et dencadrement de selection. Il mimporte peu a moi de devoir refaire une annee mais la complaisance dans loisivete na jamais ete mon fort..........
Alors je vous mettrais vous, les fanatiques bloqueurs de portes a grand renfort de bancs, et qui on commence leur action aux premices de la liberte du lycee, a partir de ce moment, au rang de religion/secte a part entiere, et meritant par ce biais tout le mepris que minspire un adepte de rael, aveugle et sourd aux notions de logiques.

Sur ce bien a vous,
L'admin qui ne dit plus grand chose puisqu'il ne se passe vraiment plus grand chose...

_________________
avatar
Admin
Admin

Messages : 246
Date d'inscription : 19/10/2008
Age : 29
Localisation : Madrid

Voir le profil de l'utilisateur http://psychologie.onrevise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  cachou le Mer 1 Avr - 4:07

l' ag était plutot interréssante les interventions des étudiants d'autres pays étaient pas mal aprés pour tout ce qui est loi et réforme le vote de la démission de monsier Darcos c'est n'importe quoi bref il faut avouer que les réformes sont pas extras je ne suis pas pour le blocage ni contre mais ça porte un "peu " ses fruits. Il faut préciser que les profs sont en "grève" eux aussi ils l'ont dit aujourd'hui.
Maintenant si la loi s'enlève on sera bien content qu'il y en a qui se sont mobilisés et si rien ne change on dira que c'est de leur faute si nous n'avons pas nos examens.
Enfin bon je vous conseil d'être ok pour le poster et fiche de lecture rendez les quoi qu'il arrive on pourra rien vous dire comme ca vous aurez été dans les temps, à mon avis c'est important.
Voila bonne nuit à tous et bonne révision.
avatar
cachou
Détraqué
Détraqué

Messages : 13
Date d'inscription : 21/10/2008
Age : 29
Localisation : bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  Chouchou le Mer 1 Avr - 12:27

Figurez vous que je viens de contacter Sylvie Brulé et je lui ai rapporté ce que j'ai pu lire sur le forum concernant les cours et TD.
Donc tout ceci ne serait que spéculations car "ils" ne savent absolument pas quelles mesures seront prises à l'issue du blocage,et que ces dites mesures ne seront prises que lorsque le blocage sera levé.
Les informations qu'elle a et qui sont sûres sont mises sur le bureau virtuel,soit que le blocage est reconduit jusqu'à la prochaine AG mais c'est TOUT. Si elle en sait plus elle le notera sur le bureau virtuel. Donc concernant les cours et TD et partiels ben ... on est comme dit l'autre dans le gaz (moi qui m'étais réjouis de mettre une croix sur les TD... Evil or Very Mad )
Voilà donc faut prendre notre mal en patience et continuer à s'inquiéter quant à la validation de notre deuxième semestre. A ce titre ma conclusion est que ce blocage me SOULE !!!
Tchu
avatar
Chouchou
Psychopathe
Psychopathe

Messages : 50
Date d'inscription : 20/11/2008
Age : 30
Localisation : Victoire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  moi le Mer 1 Avr - 16:24

Je ne suis ni pour ni contre le blocage, je ne suis ni pour ni contre la loi...

Je pense que certaines personnes ne mesurent pas leur propos et de surcroit ne savent pas ce qu'est un blocage. Je veux bien entendre le blocage fait chier tout le monde, ceux qui veulent aller en cours ils font comment et d'autres choses dans le genre. Mais de la à ficher les "bloqueurs" et à les mettres en quarantaine faut pas non plus exagérer, de dire que c'est que des écervellés qui ne savent pas ce qu'ils font etc etc.
Certes ils font chier mais comme l'a dit quelqu'un au dessus si la loi est retirée tout le monde est content mais si la loi n'est pas retirée les bloqueurs s'en prendront plein la tête. Vous trouvez cela normal vous? Pas moi...
Comme l'ont dit certaines personnes du blocage : "Personne ne nous a jamais dit merci par contre combien ont su nous faire des remarques..."
Et pourquoi cette chere fafalou ne vient elle pas parler à l'AG pour exposer son point de vu (peur, pas envie, s't'on point de vu)? Tu as dans le fond très certainement raison, du moins ça donnera une autre vision des choses.
avatar
moi
Extraterrestre
Extraterrestre

Messages : 339
Date d'inscription : 24/10/2008
Age : 27
Localisation : bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

en vous remerciant

Message  comité d le Mer 1 Avr - 20:14

faisant parti du comité du mobilisation, je ne vais pas revenir sur la question du vote à main levé ou non, du blocage ou non.
je voulais juste vous faire part d'une remarque personnelle. il me semble que le comité fait le maximum pour prendre contact avec les gens, tente de répondre aux gens qui viennent a la fac leur parler etc, tout ceci avec le maximum de respect (jusqu'à présent aucun incident n'est à déplorer).
je viens donc ici vous remercier pour votre manque de respect et toutes ces insultes qui sont données gratuitement et de manière lache et facile, puisqu'il est beaucoup rare de voir des personnes nous traiter de fauves ou d'écervelés sur le piquet de grève ou encore en AG.
Tout ceci pour vous dire que tout ceci nous fait doucement rire parce que si nous avions le malheur de dire a qui que ce soit qu'il n'a pas de cervelle et ne sait pas réfléchir nous en entendrions parler pendant des semaines et cela pourrait même faire l'objet d'un débat en AG.

Bref avec tous nos remerciements.
RESPECTUEUSEMENT
le comité de mobilisation

P.S: nous sommes tous les jours dans l'atrium de façon à pouvoir répondre à toutes vos questions (ou à vos insultes)


Smile

comité d
Invité


Revenir en haut Aller en bas

en effet

Message  mylene le Mer 1 Avr - 22:02

Bon le manque de respect et les insultes no sont pas nécessaire, en quoi est ce si difficile de rester un minimum civilisé quand on échange des idées? bref tout ceci m'exaspère.

J'avoue que pour les TD se seraient bien que se soient annulés, surtout pour le TD poster. C'est pas qu'on en a pas envie (enfin si quand même lol, soyons honnête, on a aucune envie de s'y mettre), mais on a besoin des conseils du profs, et du cours. Car l'air de rien, ça motive u peu quand même, et ça fait avancer. Même chose pour le la fiche de lecture (que nous n'avons pas rendu...).

Pour ce qui est de l'AG, il est vrai qu'au début c'était interessant, mais je trouve dommage qu'il est un tel manque de respect dans les idées d'autrui... j'ai trouvé aussi bizarre le vote pour les démissions de personnes politiques, car même si toute la France le votait, ça ne changerai rien. Bref j'admir quand même ceux qui organise tout ça, car pour prendre la parole devant tant de personne, puis toute l'organisation qui est beaucoup de boulot je suppose, il faut être bien déterminé.
Je suis ni pour ni contre le blocage, c'est vrai que là ça commence à m'agacer pour les partiels, mais bon, c'est vrai que si on s'arrete maintenant, se sera deux semaines de cours de perdu pour rien...

Enfin, bon courage a tous!
avatar
mylene
Psychonaute
Psychonaute

Messages : 196
Date d'inscription : 21/10/2008
Age : 28
Localisation : Pessac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  moi le Mer 1 Avr - 23:17

comité d a écrit:

J'aimerais bien savoir si tu inclus tout le comité de mobilisation ou seulement toi et tes copains/copines (qui font bien entendu partit du comité)?
C'est pas en envoyant des messages comme cela que ça va se résoudre mais bel et bien en discutant avec les gens!
Ce pourquoi j'ai posé des questions...
Mais visiblement tu n'as pas cette façon de faire. C'est assez regrettable pour quelqu'un qui est visiblement à l'écoute des autres.
Que la personne du comité de mobilisation qui a écrit ce post face attention à ce qui se dit dans le comité Wink

Après j'dis ça j'dis rien...
avatar
moi
Extraterrestre
Extraterrestre

Messages : 339
Date d'inscription : 24/10/2008
Age : 27
Localisation : bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  lepetitfafalou le Mer 1 Avr - 23:57

moi a écrit:
Et pourquoi cette chere fafalou ne vient elle pas parler à l'AG pour exposer son point de vu (peur, pas envie, s't'on point de vu)? Tu as dans le fond très certainement raison, du moins ça donnera une autre vision des choses.

Non je ne prendrais pas la parole à une AG je suis désolée, non pas que je n'aime pas m'exprimer en public, mais je n'aime pas qu'on se fasse huer... je suis présente à toutes les ag, je vais même à certaines d'autres fac! et je m'y exprime à ma manière, je fais souvent partie des 10 pélerins qui lèvent la main contre une revendication, et qui se font regarder bizarrement (notamment sur la démission des ministres!) je prends a chaque fois part au vote, j'estime que c'est déjà suffisant.

Et même si je vote contre le blocus à chaque fois (parce que je veux aller en cours tout simplement, mais ne suis pas forcément pour toutes les lois), je déplore que certains aient des propos un peu "volubiles" sur les bloqueurs, je l'ai déjà dit, je les respecte, ils restent sur leur position, je reste sur la mienne, ils ont leurs arguments, j'ai les miens.
Mais s'il vous plait, ceux qui s'expriment sur le forum, ayez au moins un peu plus de délicatesse dans vos propos, certes on ne pense pas tous la même chose, mais soyons au moins intelligents et ne nous insultons pas. Quand aux membres du comité, j'espère que tout marche pour eux, je remarque juste qu'ils ne sont pas aussi nombreux que les étudiants à voter pour ce blocus.

Quand à Mme Brulé, les infos sur les TD que j'ai donné je répète que c'est ma chargée de TD de générale qui m'en a parlé, je ne fais que répéter, et je l'ai dit, il vaut mieux attendre confirmation de l'administration... ce ne sont pas des décisions qu'ils vont prendre à la légère, je sais juste que pour le 17 avril on a demandé aux chargés de surveillance de l'exam de différentielle qu'ils pouvaient retirer l'aprèm qu'ils avaient pris pour venir nous surveiller, ce qui assurerait l'annulation de l'exam selon la chargée toujours...

Enfin voilà,

A très vite,

Aurore
avatar
lepetitfafalou
Psychonaute
Psychonaute

Messages : 186
Date d'inscription : 07/11/2008
Age : 28
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

:)

Message  comité d le Jeu 2 Avr - 11:28

Nous n'avons pas saisi toute la portée de ton message mais on va essayer d'y répondre.

En ce qui concerne qui à écrit ce message il a été fait suite à la lecture d'un des post très insultant, par quelques personnes du comité. tout ceci a été lu dans la réunion et un consensus s'est appliqué.

En ce qui concerne les questions, nous voulons bien y répondre et c'est en cela que nous vous invitons à venir dans l'atrium, à participer aux forums de discussions, aux conférences etc et a venir nous poser dans la fac toutes les questions. il est vrai qu'on ne peux pas répondre à tout étant donné que nos relations avec l'administration se réduisent à ... pas grand chose mis à part: ne faites pas ceci ne faites pas cela.

Pour les partiels tout ce que l'on peux vous dire c'est que le blocage de l'an dernier a duré bien plus longtemps, les partiels se sont déroulés à la bonne date. nous avons un formidable outil qui est apprentoile et si jamais il nous manque des cours absolument indispensable au déroulement de notre cursus, les profs peuvent les poster ici. on est en train d'en discuter avec le collectif.

enfin sachez qu'en effet on ne peux pas rester calme tout le temps, et s'il est arrivé que le ton hausse c'est aussi parce qu'en face de nous, les personnes ne sont pas ultra sympathiques (telle que des personnes qui appellent les flics parce qu'elles ne peuvent pas accéder à la cour d'honneur). alors oui bien sur il y a des critiques mais pour le coup je pense que là on ne peux pas nous reprocher grand chose quand je lis ce qu'a écrit l'administrateur ici même. bref tout ça pour vous dire que nous sommes ouvert aux gens qui ne veulent pas du blocage, et qui ont d'autres idées pour se mobiliser sans perdre de cours.

nous vous invitons donc a venir tous les jours à 18h30 aux réunions et de proposer un point dans l'ordre du jour

bonne journée

le comité de mobilisation

comité d
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  moi le Jeu 2 Avr - 13:43

comité d a écrit:Nous n'avons pas saisi toute la portée de ton message mais on va essayer d'y répondre.

Je ne suis que très peu étonné... Cependant donc mon post précédent je parlais des questions que j'avais posé à l'admin et non à toi.
Mais bon visiblement c'est dur.
Bon j'arrête mais pour le comité de mob je pense que c'est gael qui écrit ou qui n'est pas loin pour répondre! Vrai? Vrai?
avatar
moi
Extraterrestre
Extraterrestre

Messages : 339
Date d'inscription : 24/10/2008
Age : 27
Localisation : bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

hahahaha

Message  Admin le Ven 3 Avr - 16:05

je suis tres flatte de la consideration donne a mon message (parlez en bien parlez en mal mais parlez de moi).
Jeme contenterais de mettre en relief un point tres interessant souleve par le petit fafalou plus haut, car oui,
a quel genre de reaction vous attendez vous? Il suffit dassister a une de vos AG pour se rendre compte que ni les prof ni ladministration ne sont pour le blocage... vous nous invitez a prendre la parole de facon civilise pour exprimer notre point de vue cest cela? Alors (la rentre en compte lexcellente remarque du petit fafalou) pourquoi ces huees quand un point de vue contraire tente de s'exprimer? Et quand je parle des loups que vous etes, je ne parle pas seulement des eleves que vous dechiquetez publiquement, mais egalement a lacceuil du professeur qui a parle au nom de lassemblee des professeurs qui a ete lui aussi huee suite au compte rendu qu'il a fait de cette reunion. Ce qui me choque ce nest pas tellement le nombre exasperant de gens ferme au dialogue au cours des ag ni meme levote a main leve (tout cela est bien naturel quand on y pense) mais je comment se fait il que les 3ou 4 personnes qui dirigent lassemblee prennent parti et mis a part cela, mis apart le fait quils ne devrait que diriger les debats de facon impartiale, ne devrait il pas y avoir une certaine mixite dans lequipe des chefs de carnage?(quand je parle de mixite je pense a des personnes contre le blocages offrez leur une place ils viendront, si vous etes reelement incapable de diriger les debats sans faire valoir vos idees personnelles...) Au sein de ceux qui commandent l'applaudimetre?
Pour finir je precise que je ne critique pas vos idees politiques (une nouvelle fois) ni votre engagement, seulement votre obstination a bloquer les cours.... Pourquoi? dans la foule desmoyens dactions que vous avez a votre disposition (et avec lesquelles vous faites merveilles) manifestations, reunions, jusquaux methodes les plus extremes, vous acharnez vous a refuser laccession a un minimum de cours?


Pour ce qui est de l'argument il y a tous les cours sur apprentoile, ou bien les professeurs peuvent poster sur ce forum, et bien non... Cet argument ne vaut rien, ce forum est une conception faites par des eleves et il y a tres peu de chance qu'un professeur poste directement ici ses cours, (nous avons deja essuye des refus quand au simple fait de pouvoir poster des notes de cours un peu trop completes), et apprentoile nest pas un outil parfaitement adapte a letude complete dune matiere, cela pourrait l'etre si les professeurs etaient tous d'accord, jen conviens et certain le font, mais dautre se contente de poster leurs pdf dimages projetes en cours, la question a ete aux dires des professeurs que jai interroges deja ete souleve durant une reunions du personnel de la fac et ils n sont arrive au stade ou les professeurs choisissent au cas par cas de mettre leur cours sur apprentoile. La raison principale a lanon mise en ligne serait si jai bien saisi une question dordre technologique, les professeurs netant pas tous equipes comme il est necessaire ou bien qui nont aucune envie de retaper tout leur cours sur ordinateur pour faire une transition depuis leurs papiers. (je trouve cette raison un peu faible cependant si ils ont la volonte daider leurs eleves c'est pourquoi jai fait passer une demande via ladministration pour que la question soit reevoquee au cours des prochaines assemblees du personnel)...


Je continue ouvertement a vous rire au nez, et si vous voulez lire ce post au cours d'une de vos petite reunions censees etre representative de lensemble des eleves tant mieux. Toutes mes oeuvres sont libres de droit.

Bien a vous.
Admin.

_________________
avatar
Admin
Admin

Messages : 246
Date d'inscription : 19/10/2008
Age : 29
Localisation : Madrid

Voir le profil de l'utilisateur http://psychologie.onrevise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  Vilfried le Ven 3 Avr - 23:25

Là où mon point de vue diffère de celui de notre Administrateur, c'est dans le fait que la tribune regorge de spectateurs fermés au dialogue qui hurlent de manière relativement primaire leur désapprobation vis-à-vis d'idées/convictions/suggestions différentes (dont le calibre ne semble pas adapté à leur façon de penser, ce qui est triste pour eux). Je trouve ça dégradant et les gérants du comité sont partiellement responsables.

Certains intervenants mènent visiblement la foule à une excitation digne du rut d'un cerf, je prends notamment l'exemple d'un certain intervenant - que je ne citerai pas, parce que j'ai de la dignité - qui s'est soudainement mis à hurler dans le micro à la fin de son témoignage, et qui a fini par le balancer et par se tirer, l'air buté, le tout sous les yeux ébahis des membres qui présidaient l'assemblée, avec des sourires et des applaudissements qui, manifestement, montraient le soutien explicite à ce genre de comportements. Quoi qu'il en soit, ce brave jeune homme, quelque fut la passion qui l'animât, voire le déchirât, m'a écarquillé les paupières.

Alors bon, je ne développerai pas sur le non-respect du matériel, mais ce genre d'actes a le don de chauffer tout le monde, et n'étant ni à un concert de hard rock, ni à un one man show, ne pouvant pas évacuer en riant ou en chantant, ils ont gueulé sur les boucs émissaires. Pour conclure sur ça, c'est à éviter.

Une fois le "public" porté à ébullition, il ne faut pas s'étonner qu'il soit enclin à insulter, siffler, regarder d'un oeil morne et hurler sur les personnes qui développent un point de vue qui sort des habituelles réclamations (mais qui peut être fort intéressant).
Le clivage n'est pas engendré par les "anti-blocage" mais plutôt par les personnes du genre de celle dont j'ai parlé il y a deux paragraphes.

Quand on ne sait pas contenir la foule qu'on a menée volontairement à un point de non-retour au niveau de l'excitation (certains singes tapent même sur les bureaux), on n'a pas la carrure de diriger une assemblée générale avec autant de monde. Ou alors, on fait en sorte de modérer ses propos et ceux des divers intervenants, ce qui pourrait donner l'exemple aux étudiants. Ça éviterait les débordements manifestes d'idéophobies (oui ce mot existe^^) de leur part.

Une dernière chose : le vote pour la démission de Valérie Pécresse et de Xavier Darcos était-il purement symbolique, ou aviez-vous caressé l'espoir de susciter le moindre intérêt de leur part par ce vote? Quoi qu'il en soit, il a été rejeté, et c'est logique, puisque ce n'est rien d'autre qu'une perte phénoménale de temps, de salive, et de hurlements pour certain(e)s.

En bref, j'avais l'impression par moments de participer à un spectacle, et je crois que l'expression "applaudimètre" de l'Administrateur est parfaitement adaptée.

En ce qui concerne qui à écrit ce message il a été fait suite à la lecture d'un des post très insultant, par quelques personnes du comité. tout ceci a été lu dans la réunion et un consensus s'est appliqué.
Je te défie de m'aiguiller vers le post en question et de me dire en quoi il est très insultant, dans la mesure ou la provocation n'est pas une insulte, mais la volonté d'amorcer un débat. Après, je pense pas que je serais passé à côté d'un post insultant dans le sens où je l'entends.

J'aurais encore beaucoup à dire, mais ce pavé se suffit à lui-même, et après tout, tout le monde a des arguments à la pelle du moment qu'on creuse un peu (bien que là je ressente comme un gisement d'impertinence qui me gicle à la figure sans rien avoir demandé, m'inspirant insatiablement).


Nul besoin de faire couler plus d'encre, si vous me permettez l'expression, pour une discussion aussi stérile qui n'aboutira à terme qu'à la satisfaction de vos caprices d'étudiants qui refusent chaque année la réforme du système (quel qu'en soit l'aspect qualitatif, car il est vrai que ce projet de lois en contient quelques-unes qui ne me conviennent pas, mais cela relève de mes convictions personnelles, et d'ailleurs je ne ressens ni le besoin, ni l'envie de parler de politique ce soir, ce qui doublerait le volume d'un pavé organisé de manière anarchique).

Charles De Gaulle lui-même disait que l'éducation nationale est un mammouth qu'il faut dégraisser. Moi je pense que c'est à méditer.

Et oui, j'aime les grandes parenthèses.

Vilfried


Dernière édition par Vilfried le Lun 4 Oct - 2:26, édité 2 fois

_________________
http://livre.fnac.com/a1812258/Collectif-Apprendre-a-ecrire-c-est-un-jeu-4-6-ans

Vilfried
avatar
Vilfried
Extraterrestre
Extraterrestre

Messages : 355
Date d'inscription : 21/10/2008
Age : 27
Localisation : Europe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Encore plus long que Vilfried...

Message  lepetitfafalou le Sam 4 Avr - 18:09

En ayant un peu assez de réfléchir à la question pour ou contre le blocage, j'ai tenté de me renseigner sur les lois contre lesquelles il y a manifestation, pour quoi nous votons à nos (sublissimes) AG, en gros j'ai tenté d'être un peu objective et de ne pas seulement écouter ce qu'ont à dire nos (très chers) intervenants (pas du tout enflammés...), bien que ce qu'ils disent doit surement être totalement appuyé, fondé, et vérifié.

En ayant un peu assez d' entendre parler que des étudiants très fortement attachés à un syndicat, je me suis penchée sur la lecture des textes de lois... (oui je n'ai que ça à faire, me direz-vous...)


Processus de bologne :
D’ici à 2010, les systèmes d’enseignement supérieur des pays européens devront être organisés de telle sorte :

* · qu’il soit facile d’aller d’un pays à l’autre (au sein de l’Espace européen de l’enseignement supérieur), pour y poursuivre des études ou y travailler ;
* · que l’attractivité de l’enseignement supérieur européen augmente afin qu’un grand nombre de personnes originaires de pays non européens viennent également étudier et/ou travailler en Europe ;
* · que l’Espace européen de l’enseignement supérieur dote l’Europe d’une assise solide de connaissances de pointe de grande qualité, et veille à ce que l’Europe se développe en tant que communauté pacifique et tolérante.

Ce processus, comme il s'appelle, n'est pas une loi, et j'ai eu beau cherché, la compétitivité n'est marqué nulle part sur les différents sites internet ( sites gouvernementaux, journal officiel, site européen...). Quand à l'entrée et aux études payantes, la France ne semble pas s'y être penchée. Après je n'ai pas forcément tout lu, c'est pourquoi si jamais quelqu'un est contre ce que je dis, j'aimerais qu'il cite un texte, et non pas ce qui est marqué dans les journaux ou les brochures syndicalistes.

C'est ce processus même qui a mené à la réforme LMD, de façon à ce que tous les pays européens aient un cursus universitaire en trois étapes.
46 pays sont signataires, sont-ils tous de mèche pour rallier un processus qui mènerait selon les dires de certains à la mort de l'université?
Non ce n'est pas le gouvernement français qui décide, c'est plutôt un mouvement européen, même si je l'accorde chacun fait comme il le veut, ils cèdent tous à la pression internationale.

De plus, la signature de ce processus a été faite par la France en 1999, il y a dix ans... Petite remarque...

Le LRU:


La loi no 2007-1199 du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités (dite loi LRU ou loi Pécresse), initialement intitulée loi portant organisation de la nouvelle université et communément appelée loi d'autonomie des universités, bien que cela n'ait jamais été son titre officiel, est une loi française adoptée sous le gouvernement Fillon.

Le projet de loi a été annoncé fin mai 2007 et élaboré en juin 2007 avec les partenaires sociaux et organisations représentatives étudiantes par la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse qui a défendu la loi devant le Parlement en juillet et en août 2007. Cette loi a été critiquée par la plupart des organisations étudiantes, les syndicats d’enseignants-chercheurs, en particulier depuis la rentrée universitaire 2007, et soutenue par la Conférence des présidents d'université ou quelques associations étudiantes.

La loi LRU du 10 août 2007 prévoit principalement que, d’ici 2013, toutes les universités accédent à l’autonomie dans les domaines budgétaire (article 50) et de gestion de leurs ressources humaines et qu’elles puissent devenir propriétaires de leurs biens immobiliers. Elle s’inscrit dans une série de mesures visant à revaloriser certaines universités françaises

Pour faire un bref résumé, cette loi accorde queelques pouvoirs de plus au Président d'université.
Elle réaffirme l'indépendance budgétaire des universités, indépendance qui avait déjà été signé en 1968, passant de 25% (en 68 ) à 100% des budgets gérés par l'université, permettant ainsi de créer des fondations et autres emplois pour faire rentrer des revenus.

Quand à l'aide de fonds privés, la loi Faure, celle de 68, prévoyait déjà ça:
« Les établissements publics à caractère scientifique et culturel disposent, pour l'accomplissement de leur mission, des équipements, personnels et crédits qui leur sont affectés par l'État. Ils disposent en outre d'autres ressources, provenant notamment de legs, donations et fondations, rémunérations de services, fonds de concours et subventions diverses. »

L'innovation de la loi sur le LRU est la défiscalisation des dons et des fonds levés par les fondations. En gros, tout don aux universités sera déductible d'impôt.

« Dans le respect des dispositions statutaires applicables aux enseignants-chercheurs, le conseil scientifique en formation restreinte aux enseignants-chercheurs donne un avis sur les mutations des enseignants-chercheurs, sur l’intégration des fonctionnaires des autres corps dans le corps des enseignants-chercheurs, sur la titularisation des maîtres de conférences stagiaires et sur le recrutement ou le renouvellement des attachés temporaires d’enseignement et de recherche.
« Le nombre des membres du conseil est augmenté d’une unité lorsque le président est choisi hors du conseil.
« En cas de partage égal des voix, le président a voix prépondérante. »

Les enseignants chercheurs seront donc appelés à être évalués. Si je n'ai pas trouver les modalités d'examen des enseignants-chercheurs, je trouve plutôt sympa de faire une petite éval' quant à la compétence de ceux qui assurent les cours des étudiants... il a été montré des enseignants chercheurs faisant preuve d'absentéisme deux années entières qui ne prenaient qu'un petit blâme lors d'un conseil de discipline (deux ans tout de même avant de s'en rendre compte...).

« Le conseil élit en son sein un vice-président étudiant chargé des questions de vie étudiante en lien avec les centres régionaux des oeuvres universitaires et scolaires. »
La le bât blesse apparemment. Si les étudiants sont représentés, à ce que j'ai lu, ce serait en nombre inférieur à ce qui existait auparavant.

« Les règles particulières de fonctionnement de chaque fondation sont fixées dans ses statuts qui sont approuvés par le conseil d’administration de l’établissement. »
Article 29
Donc apparemment, non, nos universités ne seront jamais dirigées par Apple, microsoft, l'oréal ou je ne sais quelle succursale de nos sociétés de consommation.

« Art. L. 719-14. - L’Etat peut transférer aux établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel qui en font la demande la pleine propriété des biens mobiliers et immobiliers appartenant à l’Etat qui leur sont affectés ou sont mis à leur disposition. Ce transfert s’effectue à titre gratuit. Il s’accompagne, le cas échéant, d’une convention visant à la mise en sécurité du patrimoine, après expertise contradictoire. Il ne donne lieu ni à un versement de salaires ou honoraires au profit de l’Etat ni à aucune indemnité ou perception de droits ou de taxes au profit de l’Etat. Les biens qui sont utilisés par l’établissement pour l’accomplissement de ses missions de service public peuvent faire l’objet d’un contrat conférant des droits réels à un tiers, sous réserve de l’accord préalable de l’autorité administrative compétente et de clauses permettant d’assurer la continuité du service public. »
Article 33
Si tout le monde a compris, les universités pourront ainsi jouir des bâtiments qui les composent, et l'Etat n'en profite pas.

http://www.nouvelleuniversite.gouv.fr/IMG/pdf/loi100807universites.pdf <-- Voilà la loi.

Voilà sur ce que j'ai trouvé quant au LRU, sur ce qui concerne les IUFM, j'avoue être un peu fatiguée par la lecture, autant soporifique qu'importante, de ces textes... Aussi, si quelqu'un me cite certains alinéas de lois, ou citations, je me ferais un plaisir de les lire.




Voici ma petite contribution, j'ai voulu un peu éclaircir les ombres qui planaient sur ces lois dont nous parlons tant. J'y ai un peu exprimé mon point de vue, je l'avoue, mais je sais, du moins j'espère que ces petites explications vous amèneront à vous forger une opinion tout à fait personnelle là-dessus, afin de ne plus entendre une foule en folie, qui lors d'une AG, applaudit (vive l'applaudimètre de notre très cher admin) à celui qui criera le plus fort qu'il n'est pas content.

Je ne soutiens pas forcément tous les points soulevés par la loi. Je souhaitais simplement apporter la lumière la-dessus. j'ai écrit un véritable roman je le sais, mais j'espère que le comité de mobilisation apportera des éclaircissements (appuyés bien entendu) sur les points qu'ils contestent haut et fort en nous empêchant d'aller en cours. Je respecte toujours votre point de vue, messieurs et mesdemoiselles du comité, je souhaite juste que vous l'argumentiez, non plus en criant et soulevant les foules, mais en vous appuyant sur des faits concrets et non sur des petites phrases que notre (cher) président aurait dites (oui? non? je m'en fiche, citez les, mais quel journal, quel jour? etc... quelle loi? )

Sur ce, dans l'attente d'une très appuyée réponse de votre part,

Psychologiquement à votre disposition,

Aurore

clown

Quant aux réactions des différents syndicats étudiants, cela reste très divers...

* L'Unef, a négocié la loi avec la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche et, après avoir obtenu notamment le retrait de la sélection à l'entrée du Master, et le contrôle national des frais d'inscriptions, l'a jugée « équilibré » à l'époque[44]. Cependant, l'UNEF considère par la suite que le gouvernement n'aurait pas tenu ses promesses en matière budgétaire et dénonce « un budget en trompe l'oeil » [45] qui pousserait les universités à se tourner vers le privé. L'UNEF demande également au gouvernement de "revenir" sur la composition des Conseils (et notamment du Conseil d'Administration, où la représentation étudiante est fortement diminuée). Certains journalistes considèrent qu'elle ne souhaite en fait pas se laisser déborder par des organisations plus revendicatives (tel que SUD étudiant, la FSE ou la CNT Supérieur-Recherche) au risque de voir le mouvement lui échapper encore plus[46].

* La Fage, seconde association étudiante, a refusé, de se joindre au mouvement étudiant de blocage des universités[47]. Elle souhaite toutefois voir augmenter la représentation des étudiants dans les Conseils.

* La Confédération étudiante considère que « la loi sur l'autonomie des universités ne pose pas de problème parce qu'[elle a] obtenu des garanties cet été avec d'autres syndicats »[48]. Elle estime que le mouvement, « lancé par des mouvements d’extrême gauche », est « antidémocratique » et que « le véritable problème des étudiants n’est pas la loi sur l’autonomie mais le manque criant de moyens financiers de l’Université ». [49]. Elle demande toutefois une meilleure représentation des étudiants au Conseil d'administration.

* L'UNI a soutenu et soutient cette réforme du système universitaire français. La loi sur l'autonomie des universités est pour elle un bon début et souhaite que le gouvernement aille plus loin dans la « modernisation » des universités. L’UNI se félicite par ailleurs de retrouver dans les orientations fixées par la ministre un certain nombre des propositions qu’elle avait formulées dans le cadre des groupes de travail.

* Pour Promotion et défense des étudiants (PDE), cette réforme était nécessaire. Dès 2003, PDE s’était engagée en ce sens. On retrouverait dans ce texte certaines de ses propositions. Le gouvernance réformée pour diminuer l'expression démocratique et renforcer l'efficacité. Elle donne plus de place dans les décisions des universités aux représentants des grandes entreprises. Du côté de la vie étudiante, plusieurs recommandations de PDE ont été reprises : le création du poste du vice-président étudiant, la formation des élus aux conseils et la mise en place du bureau d’aide à l’insertion professionnelle. L'organisation regrette néanmoins que le texte réduise la représentation étudiante au conseil d’administration, qu’il n’intègre pas les étudiants au sein de l’exécutif universitaire et qu’il n’aborde pas la problématique des politiques de site.

* SUD étudiant est l'un des acteurs majeurs de la contestation de la loi LRU et a ainsi édité une brochure[50] contre la loi qu'il juge dangereuse et qui constituerait notamment un pas vers la privatisation des universités. Le syndicat demande de fait l'abrogation de la loi LRU ainsi qu'une nouvelle loi qui répondrait à ce qu'il estime être les attentes de la communauté universitaire (renforcement démocratique, coopération plutôt que concurrence entre les établissements, modification des relations entre composantes et services communs, etc). Il a formulé certaines propositions pour des réorganisations importantes de l'enseignement supérieur.

* La Fédération syndicale étudiante s'est fortement opposée à la réforme. En effet, dès l'année universitaire 2006-2007 ce syndicat a lancé une campagne contre « la mise à mort programmée de l'enseignement public » qui dénonçait le rapport Hetzel (rapport que reprend la LRU)[réf. nécessaire]. De plus cette fédération a dès les chaines d'inscription de juillet 2007 commencé à mobiliser les étudiants dans les universités, pour créer un mouvement contre cette loi via notamment un document de quatre pages d'analyses. Elle participe activement au mouvement de grève dans les universités en défendant l'auto-organisation des luttes étudiantes (assemblées générales souveraines, coordinations nationales...).

* Les différents groupes anarchistes et autonomes universitaires se sont opposés à ce projet avant l'été 2007 et ont ensuite réclamé son abrogation
avatar
lepetitfafalou
Psychonaute
Psychonaute

Messages : 186
Date d'inscription : 07/11/2008
Age : 28
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  Vilfried le Dim 5 Avr - 15:36

ça c'est du boulot, ça mériterait d'être mis en post-it!

_________________
http://livre.fnac.com/a1812258/Collectif-Apprendre-a-ecrire-c-est-un-jeu-4-6-ans

Vilfried
avatar
Vilfried
Extraterrestre
Extraterrestre

Messages : 355
Date d'inscription : 21/10/2008
Age : 27
Localisation : Europe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blocage ou non?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum